news2013


2014  | 2012  | 2012  | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004


 2013-12-29 Marc S, Cédric S et Olivier accompagnés d'un ami spéléo d'un autre club descendent au Trou des Charrues. Bon exercice d'équipement/déséquipement des puits.
 2013-12-22 À cause d'une panne d'un accu, Stéphane, Gaëtan et Benoît ne sont pas venus bout d'une étroiture au "trou de la plate". Mais vue sur l'étroiture suivante !
 2013-12-21 Descente au Nou Maulin pour Marie-Ange, Philippe, Marc S et Olivier. Philippe et Olivier continuent sur leur lancée de leur visite précédente de cette grotte (voir sortie du 19/07 pour ceux qui ne suivent pas), prennent la tête et tentent de s'y retrouver dans le gruyère, moins d'hésitations que la fois précédente mais Marc doit les remettre plus d'une fois sur la bonne voie. Finalement le petit groupe se perd et fait demi-tour mais la prochaine sera sûrement la bonne.
 2013-12-07 Bons moments spéléos à la Galerie des Sources. Au menu de la sortie quelques photos du réseau. Celui-ci malheureusement re-souillé par "jet" de peinture rose,... bien triste geste. Galerie photos ici. Présents: Amaël, Louise, Marc, Philippe, Marie-Ange, Gaëtan
 
 
 2013-12-07 Toujours au trou de la Plate, Benoît prépare le chantier à la pointe. Encore une séance d’aménagement, et les choses sérieuses pourront commencer.
 2013-12-01 Au trou de la Plate, réaménagement par Benoît du passage ouvert par le GRPS en 1998 ( ?). Cela devient très spacieux. Aménagement du lit du ruisseau qui fait suite, pour éviter les mares d’eau.
 2013-11-29 Encore une belle nocturne au Trou d’Haquin. Nous étions 7 (Luc, Guillermo, Marc, Steph, Nico, Bibiche, Gaëtan) ce qui a permis de travailler sur deux objectifs via deux équipes (désob et topo). Au niveau désob belle avancée et aménagement de la pointe, il reste encore du boulot. Au niveau topo nous avons topographié : la Rivière Fossile, ainsi que la galerie siphonnante, soit 152,7 mètres. Reste une série de « diverticule ». La cavité s'approfondit de 3,1 mètres. La Rivière Fossile remonte jusqu'à -25 mètres de la surface. Développement total : 1665,6 mètres. Profondeur : -69,8 mètres. Deux niphargus ont été prélevé dans la galerie siphonnante.
 2013-11-16 Très beau florilège d’exposés aux Journées de la Spéléologie Scientifique à Han-Sur-Lesse. Participants GRPS : Vincent, Louise, Amaël, Stéphane, Gaëtan, Émilia et Benoît
 2013-11-10 Week-end d’exercice Spéléo-Secours à Garde-Cavale, en Savoie. Cavité très flottée, en raison de chutes de neige de la nuit. Super exercice et bonne ambiance. Participants GRPS : Maurice, Marc, Benoît et Émilia (intendance).
 2013-11-08 Nouvelle soirée travaux au Trou d’Haquin. Avec les pluies intenses de ces derniers jours la cavité est en crue. La majorité de l’eau file vers les Trompettes. A notre arrivée la Salle Ronde, elle est complément noyé, un vrai lac. Nous filons alors vers le chantier ou nous embarquons Bibiche. Direction la Salle de Minuit pour la suite du levé topo. Biche lui ira jouer dans l’eau dans le secteur du Pont de Calcite. Après notre séance topo de 50.1 mètres comprenant la salle de minuit plus quelques diverticules, nous remontons tous ensemble via la galerie des blocs. Là, c’est l’ambiance crue, tout au long du parcours nous progression en « rivière » de l’eau sort de partout et parfois avec un débit important. La majorité de l’eau jaillit d’un trou en contre bas du Pont de Calcite. Sortie vers minuit rincés ! Résultats nous sommes à 1512,9 mètres topographiés pour une profondeur de -66,7 mètres. Présents : Steph, Nico, Biche, Gaëtan.
 2013-10-31
En cette soirée d'Halloween, nous descendons au Trou d'Haquin pour un double objectif : continuer la topographie de la cavité et, en soutient à Bibiche, désober la galerie dite "des Geishas". Bibiche quant à lui escalade la cheminée/puits post-Geishas. Aucun des objectifs n'est totalement atteint... mais la soirée fut très sympathique, Cédric s'en éclatant même le genou de bonne humeur. Amaël profite de cette descente pour réaliser des mesures de direction/pendage en différents endroits de la cavité. Plusieurs galeries sont également positionnées avec l'ARVA (appareil de recherche de victimes d'avalanches). Participants : Guillermo, Amaël, Cédric, Stéphane, Gaëtan et Nico.

     

 2013-10-26 Travaux de réouverture au trou de la Plate (nom d’emprunt, voir les news GPRS de décembre 2011 et janvier 2012) pour Benoît. L’entrée n’était à nouveau plus pénétrable. Mais, grâce aux terres bien sèches et une bonne bêche, elle est devenue rapidement spacieuse. Aménagement du premier passage, rendu également étroit par la coulée de boue.
 2013-10-20 Visite du Chantoir de Rostène pour le Spéléo Club tes nauwe (VVS). C'est deux groupes de trois qui parcourent la cavité bien calme au niveau écoulement. 3ème mi-temps bien sympathique pour l'ensemble du groupe. Guides GRPS: Benoît & Gaëtan.
 2013-10-11 Pendant que les Diables Rouges se qualifient pour le Mondial au Brésil, quatre courageux (Bibiche, Steph, Cédric et Gaëtan) étaient sous terre au Trou d'Haquin pour leur travaux. Il est 23h00 quand l'équipe ressort.
 2013-10-05 Belle participation du GRPS aux Journées Nationales de la Spéléologie (JNS). Au programme initiation à la spéléo à la Grotte Alexandre (Lustin). Durant cette journée nous avons pu accueillir 39 personnes pour un parcours d'environ 1h00 sous terre. Participants du GRPS: Nico, Philippe, Olivier, Marc S, Benoit, Arnaud, Guillermo, Cédric, Amaël, Yves, Gaëtan.
 
 

 2013-09-28 Exercice Spéléo-Secours à la carrière de Warnant 2, avec le soleil ! Très riche en enseignements pour Luc, Maurice et Benoît.
 2013-09-22 Passage d’Émilia et Benoît à Mozet pour les Speleo Dagen.
 2013-09-21 Visite guidée par Benoît au trou du Parrain à l’occasion des Speleo Dagen. 5 petits rhinolophes nous interdisent la visite d’une partie du réseau. Tiens ! Encore une cheminée oubliée lors du levé Topo.
 2013-09-21 Visite guidée dans Rostène à l’occasion des Speleo Dagen. Cette grotte est décidément toujours aussi belle, mais aussi toujours difficile à maintenir propre comme au premier jour. Les visiteurs du jour : Patrick, Marion et Josje. Le guide/brosseur de concrétions sur le chemin de retour : Luc. Visite du réseau jusqu'à Wéwé. TPST environ 3:30.
 2013-09-20 Marc S et Olivier se retrouvent au camp militaire de Marche-les-Dames. Au menu, via ferrata, rappel et death ride.
 2013-09-14 Guidage au trou du Parrain pour Benoît, dans le cadre des 50 ans du Spéléo Club de Rochefort. Chouette visite. Après celle-ci, 18 m de levé (dont 10 pour le développement) dans les éboulis et dans une zone concrétionnée. Pour celle-ci, il faut se retirer sa combi dans une zone basse, en utilisant des bâches pour garder sa sous-combi propre. Tout cela pour 3 visées...
 2013-09-07 Visite de repérage Topo dans le réseau CRS au trou d’Haquin pour Luc, Philippe, Arnaud et Benoît. Il s’agissait de fouiner un peu partout dans ce très intéressant réseau.
 2013-08-25
Pas moins de neuf participants à la descente du Puits aux Lampes. Impressionante cavité avec son plein-pot de 40 m. Participants : Cédric, Corenthin, Marc S, Marc B, Benoît, Louis, Olivier, Gaëtan, Nico.
 
 

 2013-08-09/23 Camp interclub d'été à Anialarra (compte-rendu de Luc)

Vendredi 09/08
RDV à l’hôpital de NOH avec Dagobert et Ellen.  Route sans histoire et arrivée au camping samedi matin vers 08:00.    
Samedi 10/08
Arrivée matinale au camping.  Installation des tentes et dodo jusque midi.  Quand l’émerge vers midi, Jack (London) est là, et m’annonce le programme des trois prochains jours : traversée AN43-AN51 avec quelques travaux de rééquipement entre Milou et Gargamel, avec Jack et Rudi.  En gros, il s’agit de faire le portage de mon matériel personnel jusqu’au camp d’altitude par en dessous de la montagne ! Pourquoi faire simple quand on peut aussi faire compliqué, hein, ! Tant qu’on y est, je propose de prendre les pontonnières pour aller voir la salle Blake & Mortimer.  Stéphane est aussi là et me raconte sa traversée dans l’autre sens (AN51-AN43) quelques jours auparavant. L’après-midi, tout le monde se déplace au rassemblement de l’ARSIP, ou on en apprend notamment un peu plus sur la topographie d’AN43.  La traditionnelle sangria est suivie d’un barbecue. Le reste de la soirée se passe à préparer le matériel pour la descente.  Heureusement, l’équipe précédente a déjà déposé sous terre les cordes que nous devons installer.  C’est toujours ça de moins à trimballer dans le « Tuyau de poêle » de l’AN43.  
Dimanche 11/08
Départ vers 8 heures du matin.  Annemie nous conduit au départ, le long de la route en Espagne.  Durant l’heure de marche pour rejoindre l’entrée du trou, je laisse mon petit déjeuner en pleine nature.  Je n’ai plus l’habitude d’être passager dans une voiture… 10:30, nous sommes prêts à descendre.  La série de puits se passe sans histoires.  Le méandre en revanche nécessite beaucoup plus d’efforts.  Rien d’insurmontable, mais je sens mon manque d’entraînement, et le contrecoup de mon incident de déjeuner.  A la salle Tamalou (13:00), nous nous arrêtons pour manger un bout.  Au moment de repartir, je constate que mon bloqueur manque.  Le maillon rapide auquel il était attaché s’est ouvert durant la progression.  Sans savoir quand il a pu tomber, ce n’est pas trop la peine de commencer une recherche.  On repart vers la jonction, mais je sais maintenant que je vais devoir tout remonter au Tibloc.  Enthousiasmant programme, et gros impact sur mon moral… On traverse les grandes salles du fond jusqu’au fond du « Sprint final ».  L’endroit de la jonction est trouvé facilement et on fait une photo souvenir avec la bouteille de champagne (vide) laissée sur place par l’équipe de la semaine dernière. Première remontée au Tibloc.  L’occasion de goûter au menu qui m’attend mardi.  Crapahut jusqu’à la salle Nero.  Le parcours est tel que ma déception de ne pas avoir trouvé cette jonction « nous-même » tombe : il aurait quasiment été impossible de la faire depuis AN51 sans des années de travaux.  On rejoint bientôt la rivière, qu’on remonte par le parcours classique jusqu’au bivouac Milou.  Rudi et Jack enfilent les pontos et partent visiter la voûte mouillante Dupon(dt) et la salle Blake & Mortimer (17:00).  Pendant ce temps je remonte au bivouac pour ne pas retarder la progression des deux autres.  Ca se passe lentement, mais pas tant que ça.  Arrivée au bivouac vers 19:30.  Corvée eau, préparation des sacs de couchage, etc.  En attendant les autres je mange et vais me coucher.  Ils rentreront bien fatigués vers 22:00, et mettront moins d’une demi-heure pour se mettre au lit.  Jack a subi une grosse fuite dans sa ponto et est tout mouillé.  Il passera une très mauvaise nuit à cause du froid.  Apparemment il a quand même bien aimé la salle.  Jack a visité le petit conduit à droite de la trémie et, en déplaçant quelques cailloux a ouvert un passage descendant mais dans lequel il n’a pas pu accéder.  Dans la salle même, il serait descendu entre les blocs du fond jusqu’à rejoindre la rivière et a observé l’eau sortant de la trémie.  Il y aurait un peu de passage.    
Lundi 12/08
Lever vers 08:00.  Montée à la salle Gargamel vers 10:00.  Jack entame le remplacement de la corde et son rééquipement pendant que Rudi prend de l’avance.  Quand on a pu récupérer l’ancienne corde, je continue l’équipement (placement de 2 spits en plus de ceux placés par Jack), pendant qu’il s’en va aussi.  Quand le boulot est fait, je pars équiper les passages délicats du Grand Toboggan avec les 3 spits qui me restent et la corde récupérée.  Retour au camp vers 15:30.  Je me mets au lit vers 20:00 et attend les autres, qui arriveront vers 21:00.    Bilan de la journée : le puits vers Gargamel est rééquipé.  Le Grand Toboggan est maintenant presque entièrement sécurisé avec les anciennes cordes récupérées par-ci par-là.  Les cordes des Daltons sont remplacées et des mains courantes additionnelles ont été placées à divers endroits exposés.  Les cordes de la salle Sidonie jusqu’à la jonction avec la rivière sont aussi remplacées ainsi que celles vers le bivouac Milou.   A 22:14, alors que nous avons sombré dans les bras de Morphée, le goutte-à-goutte du robinet du bivouac se transforme soudainement en une cascade crachant 10 ou 15 litres secondes, avec vacarme assourdissant.  La pissotière est également transformée en douche.  Ca durera plusieurs heures, Mais heureusement le petit méandre dans le sol absorbe tout le débit.      
Mardi 13/08
Lever vers 08:00.  Le débit du robinet est plus faible, mais reste important.  On se demande si la rivière sera praticable.  Ingestion d’une plâtrée de Avalon Muesli®, inventaire du bivouac et départ.    Arrivés en bas de la trémie de -640 (ex-Trémie Terminale) on constate sans surprise que la rivière est grosse, très grosse.  L’aspirateur est impraticable car transformé en un bon ruisseau.  Par endroit, l’eau mousse entre les rochers, et on retrouvera des paquets de mousse parfois 1,50 mètre au dessus du niveau qu’a la rivière à ce moment.  Aux voûtes mouillantes, on décide de passer les pontos.  L’eau fait jusqu’à 1,4 mètres par endroits.  Les zones qui sont habituellement des plages de fin gravier avec quelques flaques sont aujourd’hui des vasques de plus de 1 mètre de profondeur.  Rudi fera le trajet trois fois au total pour aller porter ma ponto à Jack.  Cet échange nous fera perdre presque une heure.    Le reste de la progression est sans histoire, mais quelle ambiance avec toute cette eau !  La cascade près du camp espagnol est en grosse crue et est impraticable.  Arrêt bouffe à la Plage des Galets.  Shunt du vent.  Encore la Rivière.  Un peu après l’éboulis FR3, on croise Annette et Stéphane.  Reprise de la progression.  La main courante de la cascade est beaucoup plus aquatique que d’habitude.  Au bas des puits (17:00), Rudi propose de partir à son rythme –c’est-à-dire plus vite que moi- et de redescendre quelques puits avec un bloqueur s’il en trouve un.  Je passerai en second et Jack me suivra au cas où j’ai un problème.  La remontée des puits se passera en fait sans trop de problèmes (ce qui améliore beaucoup mon moral!).  Le seul véritable inconvénient est que le Tibloc ne peut pas être manipulé avec des gants et que la remontée à mains nues se soldera par une collection d’ampoules aux doigts.  En bas du P50, Rudi revient avec un bloqueur.  Sortie vers 19:15.  Arrivée de Jack une dizaine de minutes plus tard.  Le temps est au beau, et il est difficile d’imaginer qu’un orage dantesque sévissait ici il y a quelques heures.  Présence de nombreux névés, mais beaucoup moins de neige résiduelle que j’espérais.    Arrivée au camp d’altitude.  Changements de vêtements, boissons chaudes et départ vers la vallée pour quelques-uns (Jack, Rudi, Lieven, Luc).  Le paysage est une nouvelle fois magnifique : mer de nuages et soleil couchant en face, la lune à gauche, le pic d’Anie dans le dos et la vallée à droite.  Course contre la montre pour rejoindre la jeep avant la nuit, d’autant que le brouillard tombe.    Le trajet en voiture est toute une histoire, à cause de l’épais brouillard tombé sur la montagne.  Pour rejoindre la route, il faudra en effet que Lieven marche devant la voiture pour indiquer où se trouve le chemin.    Arrivée au camping vers 23:00.  Marc avait préparé une grande casserole de sauce bolognèse que Jack et moi mangeons avec grand plaisir.  La peau du ventre bien tendue nous passons à la case dodo.  La douche attendra bien demain.     
Mercredi 14/08
Grasse matinée, douche (finalement !).  Journée glandouille, repos, douche, sieste, lessive, dodo, shopping à Tardets et enfin une post-sieste pour terminer.  Préparation du programme de la fin de la semaine.   
 Jeudi 15/08
Aujourd’hui, tout le monde ou presque part sur le lapiaz.  Stéphane, et moi prenons le chemin de TS85 (ou trou Pernette, ou Sima Bassoura, son nom définitif restant à trouver), sur les prairies à l’ouest, pour continuer les travaux de déblaiement entamés la semaine dernière.  A force, beaucoup de blocs finiront en morceaux manipulables et seront extraits de la doline.  Au soir, le petit trou entre les blocs du fond est presque pénétrable et laisse voir un vide descendant vers la gauche.  Le courant d’air est toujours bien là. Les aventures des autres seront à découvrir dans leurs blogs respectifs.   
Vendredi 16/08
Une journée de plus à casser du caillou à TS85. Exode vespéral : retour en Belgique pour Stéphane et Lieven    
Samedi 17/08
Exode matinal : retour en Belgique pour Martin, Kim et Christopher.  Soirée au restaurant Larrandaburu avec Jack et Marc.    
Dimanche 18/08
Aujourd’hui Jack et Marc rentrent en Belgique.  Préparatifs pour les trois prochains jours en montagne. Départ en fin de journée vers le camp d’altitude pour Annemie, Ellen, Paul, Annette, Dagobert et Luc.     
Lundi 19/08
Brouillard épais au lever.  Retour au TS 85 pour Luc, Dago et Annemie.  Malgré la purée de pois qui va et vient ont fini par trouver le trou.  Ellen partira se promener en montagne.  Annette et Paul s’enfoncent dans Babosa où rien n’est vraiment large…  Je ne regrette pas d’avoir décliné l’invitation, et de me trouver sur les prairies à charrier du caillou.  Dagobert retire toujours plus de terre et de blocs, pendant qu’Annemie et Luc s’esquintent la santé à les sortir du trou et à bâtir une montagne de déblais.  En fin de journée, un vide prometteur se dessine entre les blocs.   
Mardi 20/08
Retour au camping pour Annemie et Ellen.  Descente dans Le Système pour les 4 spéléos restant.  Paul et Dagobert ont de l’escalade au programme, tandis que Luc et Annette partent topographier l’Affluent Chaud, dans les environs de la Plage de Galets.  Un de ces affluents comme on les aime : inaccessible, étroit, flotté, abrasif, délité.  On décide de remonter la rivière jusqu’au bout et de faire la topo à rebours.  Au bout de 300 mètres, la rivière se divise en deux, mais une branche est inaccessible sans matériel.  L’autre branche se termine brutalement sur un siphon bas au bout de 100 mètres supplémentaires.  Au retour, au moment de déboucher dans la rivière d’Anialarra, le violent courant d’air glacial fait comprendre pourquoi cet affluent a finalement été considéré « chaud ».  Retour à la surface au bout des habituelles deux heures trente de pédalage dans les puits (en tout cas pour moi…).  Cette fois j’ai un bloqueur, issu de la collection personnelle de Marc « Gri-gri ».  Sortie à 22:30, repas expédié et vol plané jusque sous la tente.    
Mercredi 21/08
Luc et Dago repartent creuser dans le TS85.  Des centaines de kilos de cailloux déplacés plus tard, un vide plus important apparaît entre les blocs.  Pas encore le grand départ espéré, mais ça aspire toujours plus fort.  Paul et Annette eux continuent les efforts dans Babosa, et réapparaîtront tard dans la soirée.     
Jeudi 22/08
Lever alors que le soleil est déjà haut.  Démontage du camp d’altitude.  Le temps de faire sécher les tentes et les sacs de couchage, puis d’empaqueter son matériel, on fait un dernier au revoir au lapiaz, et on prend la piste jusqu’à Pescamou.  Retour au camping Ibarra et dernières emplettes à Tardets.  Le temps de revenir, Paul et Dago ont encodé toutes les mesures et nous théorisons devant la nouvelle topographie.  La soirée se termine avec un dessert surprise mitonné par Ellen : des crèpes !  Démontage des tentes, chargement de la voiture et dernière nuit dans la tente laissée par Kim.   
Vendredi 23/08
Départ à l’aube vers nos vertes contrées.  12 heures de route sans histoires…    

Super merci encore à Marc G. de chez « Bloqueur-dépannage », ainsi qu’à Jack de chez « Lyoph-Assistance ».

 



 
 
 


 2013-08-11 Et voilà ! Le levé topo du Trou du Parrain est terminé ! Ce dimanche, Arnaud, Guillermo et Benoît se sont attaqués au Réseau des Ossements et à une cheminée dans la Salle des Ardoises. Bilan : le trou du Parrain atteint les 587 mètres de développement pour un dénivelé de 37 m (+ 6, - 31). En pratique, il reste quelques mètres non levés ; mais cette galerie est concrétionnée et débute dans une zone boueuse et basse. Nous avons décidé de ne pas massacrer le tout ! Plus qu’à dessiner, maintenant !
 2013-08-09 Descente en soirée au Trou du Chien pour Marc S. et Nico. Découverte pour Anne-Laure, collègue de Marc. Marc équipe, Nico déséquipe.
 2013-07-27/28 Gros week-end technique à Villers-le-Gambon avec 22 participants. Au programme: fractio, pendule, parapluie, chèvre, main courante, technique de réchappe de dégagement,... Le tout ponctué par un beau barbecue le samedi soir. Présents: Nico, Arnaud, Benoit, Guillermo, Amaël, Philippe, Olivier, Marc S, Cédric S, Corentin, Yves, Gabriel, Luc, Megan, Marc B, Isabelle, Émilien, Laurent, Vig, Stéphane, Ingrid, Gaëtan

 
 
 


 2013-07-19 Petite visite au Nou Maulin pour Marc S, Philippe et Olivier. Il était prévu qu'Olivier et Philippe tentent de se débrouiller dans le gruyère et que Marc les remettent sur le droit chemin si nécessaire. Marc aura un contretemps et au téléphone leur dira de déjà se lancer, il arrivera avec un quart d'heure de retard. A 15h20, Philippe et Olivier démarrent donc par l'entrée inférieure et arrivent rapidement au gruyère. Ils s'y engagent persuadés que Marc les rejoindra sous peu. Ils progressent, se perdent dans des culs-de-sacs, retrouvent un chemin et progressent ainsi jusqu'à une grande salle, 2 heures ont peut-être passé et toujours pas de Marc. Ils décident de rebrousser leur chemin, leur retour est une succession d'hésitations mais ils finissent par arriver à une salle basse qu'ils semblent reconnaître comme la salle d'entrée du gruyère. Un des deux descend au fond du siphon qu'il trouve bouché, ils fouillent les recoins de la salle mais ne trouvent pas l'entrée. Le même redescend jusqu'au siphon mais toujours sans résultat. Ils décident de remonter dans les salles supérieures pour trouver le bon chemin. C'est à ce moment-là (19H20) qu'ils entendent Marc (qui avait eu un contretemps bien plus long qu'un quart d'heure) arriver, ils étaient bien dans la bonne salle et le siphon bouché n'était qu'une illusion d'optique.
 2013-07-15 Avec 57,20m de levés ce dimanche dans trois galeries (dont 2 « de chiotte »), le développement du Trou du Parrain passe à 542,70m. Bonne précision dans les bouclages, compte tenu des lieux étroits. Il reste 30 à 40m à topographier (et quelques visées de contrôle) pour terminer ce travail. Passage au big-jump ensuite. Participants (6h) : Patrice Dumoulin, Guillermo et Benoît.
 2013-06-29 Séance désob au Trou d'Haquin pour Biche, Luc, Stéphane, Gaëtan, Arnaud et Nico. Promis, la prochaine fois, ça passera. La post-sortie fut mémorable.
 2013-06-27 Visite de la Pestera Ghetarul Scarisoara (Roumanie) pour Émilia et Benoît. Elle comprend un important glacier souterrain. Sur le chemin, quelques brèves reconnaissances dans les trous qui s’ouvrent ci et là.
 2013-06-16 Séance de topographie au Trou du Parrain pour Marc S, Gaëtan et Benoît. Avec 32 m levés dans la galerie du Tabernacle et 45 m dans le réseau de la Diaclase des deux blocs, le développement atteint 492 m pour un dénivelé de 35 m (+ 6 m et – 29 m). Il reste 6 petites galeries à lever dont 1 cheminée.
 2013-06-14 Encore un beau chantier nocturne à l'Haquin pour Luc, Gaëtan, Biche et Nico. Désob non plus à la botte mais au classique seau. Ça descend... lentement mais sûrement. Sortie vers 22h14.
 
 


 

 2013-06-09 Visite du Chantoir de Rostène pour plusieurs membres du SCB et quelques membres du GRPS (Benoît, Cédric R., Gaëtan, Louise, Marc, Nicolas, Olivier, Philippe). Grâce aux mesures de protection, la cavité reste toujours aussi belle.
 2013-06-01 WE de formation Spéléo-Secours au fort de Barchon. Participants GRPS : Marc, Maurice, Luc et Benoît. Au menu : mise sur civière avec découpe de vêtement, techniques de brancardage, principes d’organisation du Spéléo-Secours, techniques d’évacuation verticale (rappel) et poulie de renvois mobile.
 2013-05-31 Belle nocturne au Trou d'Haquin. Désob à la méthode botte qui en plus d'être original est efficace. Soirée bien remplie pour nos noctambules: Biche, Nico et Gaëtan.
 2013-05-18 Longue séance de photographie au Trou du Parrain. Nous nous sommes surtout concentrés sur la mine et sur les traces laissées par l’exploitation. L’humidité et la boue rendent la gestion de matériel fort complexe. Pour la cause, nous essayons de « reconstituer » un étai : le premier essai nous montre qu’il ne pouvait être comme nous l’imaginions ! La seconde tentative fut la bonne. Quelques mètres de topo sont également levés dans la mine inférieure. Participants : Gaëtan, Cédric R, Guillermo et Benoît.
 
 

 2013-05-12 Visite du Trou qui Fume à Furfooz, pour Benoît, guidé par « La corde de Dinant ».
 2013-05-04 Journée formation à l'équipement d'une cavité. Au programme l'Abîme de Lesve. C'est Olivier qui se charge de l’équipement de la cavité. Pour Cédric c'est l’occasion de se rappeler les techniques de progression verticale,... Enfin, c'est Philippe qui déséquipe la cavité. Le tout sous le regard de Benoit et de Gaëtan. Bravo à tous une belle journée pleine d'enseignement.
 
 

 2013-04-26/28 Participation de Marc S. (du vendredi au dimanche) et Arnaud, Cédric et Nico (samedi) au Parcours Spéléo du SQUAD au Fort de Barchon. Au programme : ramping, étroitures, tyroliennes et technique sur corde dans ce fort de 1888.  
 2013-04-21 Visite dominicale de l'Abîme de la Chawresse pour Olivier, Philippe, Guillermo, Benoît et Nicolas... Ayant pris bien notre temps - sur le parking - de s'équiper, nous n'irons finalement que chatouiller la tête du puits Boubou et faire bien sûr un petit coucou au nain de la Salle du Gnome.
 2013-04-15 Grosse séance topo au Trou du Parrain pour Guillermo, Cédric R et Benoît. Présence de 3 petit-rhinolophes, dont 1 nous empêche de topographier un bout de galerie qui était dans nos objectifs. Avec 111 m de topographie, dont 97 dont partie du développement, la séance du jour nous mène à 412 m de développement. Profondeur inchangée à +6/ -18 (Guillermo ne pouvait donc y aller) mais il reste une « zone profonde » à topographier.
 2013-04-06 Nouvelle séance topo au Trou d'Haquin pour Steph, Arnaud, Marc B et Gaëtan. 119.8 mètres s'ajoutent ce qui donne pour l'instant 1462.8 mètres topographiés pour une profondeur de -66.7 mètres.
 
 

 2013-03-24 Dans le cadre de la journée de l'eau, un guidage au Trou de l’Église est organisé par le GRPS. 10 personnes sont inscrites ainsi que 7 guides mais seuls de ces derniers Marc S, Philippe et Olivier sont présents! Un seul groupe sera formé ce qui causera parfois des longues attentes dans le froid et dans l'humidité pour les guidés. Cependant, malgré cette difficulté, l'enthousiasme de certaines est tel, qu'à la sortie de la grotte, elles envisagent de s'inscrire au club. Bravo à tous ces néophytes pour cette visite dans des conditions pas toujours évidentes.
 2013-03-22 Travaux nocturnes au Trou d'Haquin pour Nico, Biche, Luc, Cédric R, Marc S, Luc et Gaëtan.
 2013-03-16 Grosse journée travaux au Trou d'Haquin. La désob avance bien et au niveau topo 88,6 mètres ont été topographiés ce qui nous donne pour l'instant un développement total de 1343 mètres. Participants: Arnaud, Luc, Biche, Steph, Cédric, Nico et Gaëtan.

 
 

 2013-03-10 Inventaire des Chauves-Souris au trou du Parrain par Marie Vanschepdael (Plecotus), accompagnée par Vincent Detraux et Benoît. La recherche est assez décourageante : malgré l’inspection minutieuse de nombreuses fissures, ce n’est que dans la grande salle terminale que nous trouverons 1 petit rhinolophe. Par contre, à de nombreux endroits, il y a des traces de guano frais. Nous en profitons également pour baliser quelques petits ossements. L’absence de feuillage permet également de relever les coordonnées GPS de la cavité.
 2013-03-08 Encore une beau succès lors de la nocturne spéléo de ce vendredi au Trou d’Haquin puisque nous étions 9 ! Dans un premier temps, Bibiche nous a guidés dans ses dernières découvertes. Un nouvel itinéraire est possible dans l’éboulis via le réseau de droite. Parcours très sympa. Ensuite, direction notre chantier. Biche attaque. Nous sommes nombreux ce qui permet de faire la chaîne avec les bacs, c’est beaucoup plus facile que de les tirer. A tour de rôle, nous changeons les postes. La communication dans la galerie est bien codifiée. Exemple : Olivier en fin de chaîne veut parler à Steph en début. Cela donne : Philippe demande à Cédric qu’il demande à Guillermo qu’il demande à Nico qu’il demande à Gaëtan qu’il demande à Biche qu’il demande à Amaël qu’il demande à Steph s’il a besoin du burin ! Idem pour le retour de la réponse. Inutile de vous dire que c’est l’ambiance. Guillermo qui travaille avec Biche en tête a vite compris que travailler avec un pied de biche c’est bien ; travailler avec Bibiche c’est mieux ; travailler avec Bibiche et le pied de biche, c’est le neck plus ultra. Ambiance,ambiance. Un atelier sculpture est également mis en place. Nous faisons aussi un sondage avec la tarière nous carottons environ 1,20m. Merci à tous pour cette soirée de délire ! La suite du programme c’est d’élargir sur les côtés afin de pouvoir continuer à creuser vers le bas. Philippe et Olivier ont également profités de la sortie pour faire un tour vers la rivière fossile. Présents : Bibiche, Olivier, Amaël, Guillermo, Cédric, Philippe, Steph, Nico, Gaëtan sans oublier: Legolas, Aragorn, Frodon, Sam Gamegie, Gandalf, Pippin, Merry, Saroumane et surtout Sauron !
 
 


 2013-03-02 Alexise, Maurice et Marc jouent toujours aux infirmières, docteurs et victimes dans l’épisode 2 de la série à suspens BFPSS (Brevet Fédéral de Premiers Soins en Spéléo).
 2013-03-02 Ballade au Trou de l’Église pour Arnaud, Olivier et Benoît. Nous commençons par voir plusieurs techniques de réchappe, en particulier la descente sur demi-cabestan, testée par tous au Pas de la Mort. Ensuite, ballade dans la cavité, avec Olivier qui cherche le chemin !
 2013-02-24 C'est sous un manteau neigeux que Philippe, Amaël et Marc S. visitent la Grotte d'Eprave. La promenade d'approche offre un panorama super beau. Ensuite, visite de la partie touristique suivie du Réseau Hadès, lequel offre passages glissants, étroitures et au final le lac. Très chouette sortie.


 2013-02-22 Soirée désob dans la galerie du P20 au Trou d'Haquin pour Arnaud et Nico. Après un équipement extérieur par -5°C, la descente des éboulis est bienvenue et nous réchauffe bien. La désob devient difficile (étroit et tête en bas) mais nous persévérons... Arrêt sur ras-le-bol.
 2013-02-16 Test d’une nouvelle civière et d’un enrouleur de fil téléphonique, dans le cadre des activités du Spéléo-Secours pour Marc S. et Benoît. En « guest star » : merci à Olivier pour son rôle de victime.
 2013-02-15 Soirée au Trou d'Haquin pour Arnaud, Laurent, Cédric, Yves, Marc S et Gaëtan au programme quelques photos et de la désob dans la galerie du P20.
 
 

 2013-02-12 Désob à l'Haquin pour Guillermo et Nico : objectif P20. On progresse lentement mais sûrement. La galerie commence à plonger. Nous plongeons donc et aménageons nos arrières pour accueillir les futures terres.
 2013-02-09 Petite sortie à la grotte Sainte-Anne pour Marc S et Olivier.
 2013-02-02 Alexise, Marc S. et Maurice animent le Brevet fédéral de Premier Soin à la Maison de la Spéléologie.
 2013-02-02 La journée commence par un petit tour à SpéléRoc pour Louise, Cédric, Philippe et Benoît. L’occasion d’acheter un peu de matos club et ce qui manque. Les trois derniers de la liste se dirigent ensuite vers le Réseau de Fresne. Petite dispute de Cédric avec une étroiture. Mais comme il n’y en a plus après... Salle de la Cigogne puis des Français. On s’enfile de longues galeries jusqu’au puits de l’Oppo... mais pas moyen de trouver le passage vers la Cascade. Retour salle des Français. Descente vers la cascade. Petite bagarre dans l’étroiture du Pas de la Mort. Mais comme il n’y en a plus après... Remontée vers le bas de la salle de la Cigogne. Patinoire très dangereuse au-dessus d’un ressaut et « tabernacle » : un passage siphonne. Retour salle de la Cigogne et remontée vers celle-ci assez pénible. Repassage d’étroitures (mais il n’y en a plus après). Bonne petite remise en forme, cette sortie.
 2013-02-01 Belle escapade nocturne à la Grotte de l'Alexandre (Lustin) pour: Nico, Louise, Cédric R, Sabine et Gaëtan.
 
 

 2013-01-26 Grosse offensive hivernale du GRPS au Trou d’Haquin ce samedi. C’est en effet à 10 que nous nous rendons vers l’entrée sous un paysage entièrement blanc. Au programme, 3 objectifs via 3 équipes. Une première équipe composée de Nico, Luc, Megan et Corentin à la désob. Chapeau à Megan et Corentin qui y ont pris goût. La deuxième équipe (Arnaud et Marc) a pu équiper la cheminée comme prévu. Bravo à Arnaud pour son escalade et son équipement. Une deuxième cheminée a également pu être équipée jusque mi-hauteur. Enfin une équipe topo (Steph, Cédric R, Guillermo et Gaëtan) a connecté le pont de calcite à la salle de minuit. Reste à faire tous les diverticules nombreux sur cet itinéraire. Ils ont pu également topographié la cheminée équipée qui est haute de 14 mètres pour une largeur pouvant atteindre 5 mètres. Beau boulot pour Guillermo et Cédric qui ont participé au levé topo. Au niveau chiffre cela donne: 110,2 mètres topographiés lors de cette sortie, ce qui donne au total 1254,4 mètres pour un dénivelé de -60,3 (avant la Salle de Minuit).


 2013-01-19 Après notre AG, une partie des membres (Olivier, Marc S, Benoit, Nicolas, Marc B, Philippe et Gaëtan) font une escapade au Trou des Charrues à Beez. Une visite de la carrière des Grands Malades est bien évidemment aussi au programe. Le plus sportif dans l'histoire étant d’accéder à l'entrée via son talus enneigé.
 
 

 2013-01-13 C’est une forte délégation du GRPS qui visite ce jour-là le Nou-Maulin : Annakin, Benoît, Corentin, Gabriel, Marc, Louise, Olivier, Philippe, Yves. L’équipe est renforcée par Jean-Paul Courmont. Nous utilisons l’entrée supérieure, ce qui nous mène très rapidement au grand puits. Descente de celui-ci et visite du réseau derrière le Bénitier. Pendant que la moitié d’entre nous vide le Bénitier, l’autre moitié fait demi-tour. Une fois le Bénitier vidé, l’équipe n’ose pas s’aventurer dans le Gruyère et ressort. L’autre équipe remonte le puits, passe le Gruyère avant de ressortir.
   

 2013-01-06 Les pluies des derniers jours n’ont rien arrangé depuis jeudi, et c’est dans un Haquin bien arrosé que Lillian fera sa première sortie spéléo. Semi-canyoning dans les éboulis, et crapahut jusque la salle ronde et les différents boyaux qui se trouvent là-bas. Megan et Luc en guides.
 2013-01-04 Nocturne au Trou d'Haquin. Nico, Sabine et Gaëtan y croisent Bibiche qui travaille dans son "nouveau réseau de droite après l'entrée". Biche nous fait découvrir son puits arrosé que nous descendons sur échelle. La suite de la soirée est consacrée à quelques prises de vue dans les éboulis toujours aussi bien arrosés.
 
 
Comments