Accueil‎ > ‎Activités du GRPS‎ > ‎

news2009

2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004

2009-12-30
Agrandissement du passage qui bloquait lundi pour Benoît et Claire Givoix, dans une petite cavité du Namurois.
2009-12-29
Cinq heures de belle balade souterraine à la Grotte de l’Alexandre à Lustin pour Michel, Nicolas et Gaëtan
2009-12-28
Désobstruction dans une petite cavité du Namurois pour Benoît, Luc en arrière garde. Cela devient étroit pour retirer la terre.
2009-12-26
Samedi matin, réunion à la Maison de la Spéléo pour préparer le futur planning des activités du club. Ensuite, direction le Trou d’Haquin pour tester le Disto X et le Pocket Pc. Gaëtan et Stéphane calibrent l'appareil et font des essais, pendant que Benoit fait visiter la grotte à Emmanuelle et à une de ses amies. Présents : Luc, Benoit, Gaëtan, Stéphane, Johan, Emmanuelle.
2009-12-19
Suite (et fin) de la prospections sur Rostène : RAS sauf 3 chevreuils (en deux fois).
2009-12-18
Prospection dans la vallée de Rostène pour Benoît. RAS sauf 15 sangliers, 1 Renard et 2 fois 4 chevreuils.
2009-12-12
Ballade à la Galerie des Sources pour Marc B., Mac S et Benoît. Nous admirons les formes de creusement et les concrétions… mais pas les dégradations de plus en plus nombreuses dont fait l’objet cette cavité. Visite de plusieurs petits diverticules, dont un où Marc B exerce la compétence de ses côtes à écarter les roches (match à domicile : roche 1 – côtes 0).
2009-12-11
Descente de Patrice Dumoulin, Stéphane et Benoît au Souffleur de Beauregard, dans la cheminée du Solitaire.
L’artif a été réalisée par Nicolas Denis, Luis Alvarez et Benoît Grignard en août 2008. Ils sont arrivés sur un gros éboulis qui coupe la cheminée en deux. En parallèle à la cheminée, Patrice était remonté, via un méandre parallèle, pratiquement jusqu’au point d’arrivée des autres.
Pendant que Stéphane et Patrice ouvrent la jonction entre ces deux zones, Benoît déséquipe l’escalade. Il poursuit en équipant le méandre parallèle, à partir du haut, et avec une grosse purge. Il est bientôt arrêté par manque de moyens (les deux mains…).
Pendant ce temps, Stéph et Patrice poursuivent l’escalade, sur une roche bien pourrie. Deux étroitures agrandies plus haut, Patrice arrive au sommet de la cheminée : queute après 30m de première.
Redescente en stabilisant/ désobstruant le méandre et en l’équipant en fixe. Peut-être une autre cheminée à revoir dans ce secteur. Sortie après 6h30’.
2009-12-05
Participation aux Journées de Spéléologie Scientifique (JSS) de Han sur Lesse. Au programme de nombreuse communications appondant des sujets bien captivants : hydrogéologie, minéralogie, les karsts dans les gneiss, de la géomicrobiologie,… Et une conférence présentant le karst Brésilien très intéressante. Participants Grps : Benoît, Laurence, Stéphane, Nicolas, Gaëtan.

2009-12-02
Soirée topo n° 4 dans une cavité namuroise pour Nicolas & Gaëtan. Affaire toujours а suivre.
2009-11-29
Continuation de la désob dans cette cavité Namuroise pour Benoît. Luc en surface.
2009-11-28
Ce matin pluvieux à Chaudfontaine, 6 vaillants visiteurs sont bien décidés à en découdre avec la Grotte Rouxhet, connue aussi sous le nom de Grande Faille du Fonds des Cris.
Sur le parking, beaucoup de questions à propos du niveau de difficulté réel ou supposé de la visite. Visiblement le Puits Pas Triste a sinistre réputation dans la communauté...
La descente se passe sans encombre particulière jusqu'à la salle du lac, mais le fameux puits impressionne, et tout le monde pense déjà à la future remontée avec un brin d'anxiété.
La grande salle et ses fossiles, la salle du Casino et la Galerie des Jeux, avec leurs concrétions blanches ou translucides comme du verre en étonnent certains, en émerveillent d'autres. Nous irons jusqu'à l'entrée du réseau du Black Jack avant de faire demi-tour.
La remontée du terrrible Puits Pas Triste permettra à presque tous de puiser largement dans sa collection de jurons et se poser des questions existentielles (mais qu'est-ce que je suis venu faire dans ce trou а la c... ?!). En prime, l'échelle placée en fixe cassera sous le poids du guide... ce qui facilitera beaucoup le passage des suivants. Ne me remerciez pas, c'est tout naturel ! ;-) Seuls les deux « petits » de la bande ne feront qu'une bouchée de l'obstacle.
A la sortie pourtant, même ceux qui avaient juré solennellement d'abandonner la spéléo avaient déjà changé d'avis. Bref, dur mais bon !
Participants : Sabine, Marc S., Cédric, Johan, Marc B. et Olivier, guidés par Luc.
2009-11-27
Ce vendredi soir, désobstruction dans une petite cavité du Namurois pour Benoît (Luc en « belle-mère »). La partie étroite de la galerie passée, des sédiments sont à dégager. Ils remplissent la moitié inférieure de la galerie. Vue sur 5m environ.
2009-11-22
Ce dimanche dès l'aube, Maurice, Benoît, Gaëtan, Stéphane et Luc sont à Chanxhe pour une formation à l'étançonnage dans le cadre du spéléo secours. Après quelques notions théoriques, c'est le moment des exercices dans la carrière de la Préale. Robs (Casa-C7) nous y avait préparé quelques éboulis branlants dans le plus pur style mikado. A nous de les étançonner et les stabiliser par tous les moyens pour pouvoir retirer en toute sécurité les cailloux de dessous sans faire bouger d'un poil ceux du dessus. Une chose est claire : c'est loin d'être évident, a fortiori avec une victime en dessous des blocs ou une civière et 36 sauveteurs à faire passer ! A la fin de la journée, nous avions encore tous nos doigts, signe qu'on s'est finalement suffisamment bien débrouillé. Passage en fin de journée à la grotte du Chalet a Aywaille ou avez lieu un exercice plongée et pompage.
Galerie photo

2009-11-14
Nous sommes trois à entrer, via le porche, dans le Nou-Maulin. Les premières étroitures s‘enchaînent bien. Le Bénitier est à sec et nous en profitons pour visiter la galerie qui est derrière, jusqu’en bas du grand puits. Demi-tour pour repasser le bénitier et montée dans la grande salle, via le Gruyère n°1. Sortie par l’entrée supérieure, après 4h30’. Participants : Olivier, Benoît et Emmanuelle, pour qui c’était une première et qui montre pourtant une bonne aisance de progression.
2009-11-11
Armés de 2 pelles, de 10 sacs de jute et de 2 seaux, Sabine, Stéphane l’Engoncé et Benoît descendent jusqu’au siphon terminal du Chantoir de Rostène. Nombreux tritons et autres princes charmants nous attendent. Après avoir constitué un barrage en amont du siphon, nous commençons à vider celui-ci. 90 seaux d’eaux plus tard, le barrage est rempli mais le niveau du siphon a descendu de 15cm. Il est donc possible de le vider, lors d’une opération de plus grand ampleur. Une nouvelle porte s’ouvre…
2009-11-05
Tentative de désobstruction dans un autre passage de cette petite cavité du Namurois pour Stéphane et Benoît. A revoir.
2009-10-30
Visite dans le nouveau réseau du Trou d’Haquin pour Marc S, Olivier, Sabine, Gaëtan, Stéphane et Benoît. On évacue une série de sacs qui restent de la désob.
2009-10-28
Finalement, cette « petite cavité du namurois» l’est un peu moins ! 2,50m d’étroitures en moins permettent de rejoindre plus à l’aise que les fois précédentes le front de chantier que des filiformes avaient attaqué (sédiments). Derrière, c’est du vierge. Vue sur 3m, rétrécissement puis cela semble s’élargir. Y a du boulot. Travaux de Benoît avec Luc dans le rôle de la belle-mère.
2009-10-26
Encore et toujours de la désob dans une petite cavité du Namurois pour Benoît, Luc en surface. L’étroiture rocheuse est enfin franchie. Reste à améliorer le passage avant d’attaquer la terre qui fait suite.
2009-10-24
Grande journée ce samedi matin, l'escalade tant attendue de la salle de la Cappadoce au Chantoire de Rostène est programmée pour encore profiter du super étiage. L'équipe est composée de Gaetan, Steph et Bibiche qui doit nous montrer une technique super légère. Après 1h45 de progression avec deux kits, nous arrivons au pied de la paroi. Rapidement, Bibiche attaque l'escalade avec ses trois étriers, et en moins de deux arrive sur le palier. La corde d'équipement est attachée pour que l'on puisse suivre, double amarrage plein vide, puis main courante très aérienne... La suite est un petit moment de bonheur... Environ 40 mètres dans un belle galerie, d'abord un peu de ramping très spacieux dans le haut d'un trou de serrure, puis progression debout très facile et agréable avec plusieurs changements de direction. La galerie est formée dans un calcaire noir, poli comme du marbre. Il n'y a aucune aspérité pour s'accrocher. La fin du conduit se resserre et s'abaisse et empêche de poursuivre. Il faudra élargir de manière persuasive, mais un courant d'air est très présent. Juste avant la fin sur la gauche une vasque d'environ 1,2 mètre de diamètre très profonde et au plafond fort bas doit être un siphon émissif. En progressant lors de la première, une autre galerie à moitié colmatée par de l'argile a été vue à main gauche. Au retour, on s'y arrête pour y jeter un coup d'oeil. Étonnamment, un courant d'air est présent. Après quelques minutes de désob avec un caillou plat dans une argile très molle, on s'arrête... Faudra revenir avec quelques outils adaptés. Juste à côté, il y a encore une vasque d'environ 80 cm de diamètre et qui a l'air aussi très profonde, de peut-être plus deux mètres. Encore un siphon émissif, on n'en sait rien. C'est assez bizarre, c'est un peu la première des mystères. On remarque aussi des restes d'alluvions laminés et des cailloutis pris dans des sédiments en hauteur à certains endroits des parois. L'escalade qui devait fermer des portes ne fait que compliquer le puzzle. Sans oublier que l'on n'a pas atteint le sommet de la salle et que depuis notre palier nous avons aperçu un départ de galerie tout en haut. Surprise, surprise... Finalement, après plus de deux heures de progression, nous regagnons la surface complètement cassés, mais super contents et enthousiastes... To be continued !

2009-10-22
Toujours de la désob dans une petite cavité du Namurois pour Benoît, Luc en surface.
2009-10-18
Visite du Chantoire de Rostène par 6 spéléos d'Avalon, divisés en deux équipes et chaperonnés par Luc et Benoît. Dans le même temps, nous réalisons plusieurs transports de matériel en vue de travaux futurs.
2009-10-15
Travaux de désob dans une cavité du Namurois pour Benoît, Luc en ange-gardien.
2009-10-11
Très sympathique descente à la Fontaine de Rivîre pour Marc B, Marc S, Olivier, Sabine et Benoît. A l’entrée, l’un de nous dira, très sérieusement, c’est « sympa d’avoir mis une fenêtre mais où est l’entrée ? ». Progression aisée. Mains-courantes sans problème pour tous. Nous restons assez longtemps près du lac. Le niveau de l’eau est très bas.
2009-10-10
Maçonnage dans le ressaut d’entrée du Chantoir de Rostène pour Benoît. Perturbé par les averses et les feuilles (spécialité : rejoindre le mélange de ciment). Mais le fond du 1e ressaut d’entrée est étanchéifié, de manière à éviter une déstabilisation du plafond de la « galerie » qui passe juste en-dessous.
2009-10-04
Benoît donne un coup de main au SCAN, dans le cadre des JNS, en encadrant un groupe dans le Trou d’Haquin.
2009-10-03
Participation du Grps aux Journées Nationales de la Spéléologie - JNS 2009. Sur la journée une vingtaine de personnes ont pu réaliser une visite découverte au Trou d’Haquin. Très bonne ambiance et satisfaction de tous. Présents : Benoit, Marc S, Sabine, Marc B, Olivier, Maurice, Alexise, Nicolas, Yves, Bibiche, Gaëtan.

2009-09-19
Dans le cadre des fêtes de la spéléo organisées à Heure par la VVS, nous avons effectué un guidage dans le Chantoire de Rostène. Les 5 participants du jour ont visité en notre compagnie pratiquement l'entièreté de la grotte (arrêt avant Wé-wé). Ils en sont ressortis visiblement comblés, impressionnés par la beauté des lieux et par le travail hors grotte qui a jadis été effectué pour trouver l'entrée. Ils nous ont également encouragé à continuer à appliquer les mesures de protection drastiques que nous imposons. Après un verre pris sur la place d'Anhée, nous irons tous passer la soirée à Heure, pour notamment assister à la remise du prix Doemen. Guides : Stéphane et Luc, participants : Anja, Koen, Dries, Kurt (Spekul) et Patrick (Speleo NL)
2009-09-19
Marc S & Cédric ont pu visiter le Réseau Sud des Grottes de Han dans le cadre des fêtes de la spéléo
2009-09-13
Participation de Marc S au deuxième week-end du brevet d'équiper. Au programme parcours technique de Villers le Gambon et la grotte des Mazurettes. Bravo à lui pour sa réussite.
2009-09-08
Expédition Avalon à Aniallara. (01/08 au 16/08/2009; 2ème Semaine). Compte-rendu par Luc
Lundi, nous emballons le matériel et montons au camp d’altitude. Bart, Rudi (Avalon) et Lieven nous y rejoindrons en soirée.
Mardi, c’est le grand départ pour Stéphane, Luc, Annette, Lieven, Rudi et Bart. L’objectif des prochains jours sera de placer un bivouac avancé près du puits Milou, de continuer les explorations de Tintin et Quick & Flupke aussi loin que possible, et –hypothétique cerise sur le gâteau- réaliser la jonction avec le Gouffre des Partages. Encore un jour sans énergie en ce qui me concerne. Mon cerveau continue à me pousser dans le dos, mais mes muscles me font bien comprendre qu’ils ne sont pas ravis de se reprendre une condamnation à 4 jours sous la terre…
Mercredi : L’énergie est revenue. Nous quittons le confort –relatif- de la salle Marsupilami pour rejoindre Tintin. Nous sommes assez lourdement chargés, ce qui ne facilite pas le passage des puits de Daltons et le crapahut dans Rantanplan. Dans le puits menant à la salle Gargamel, Stéphane cognera violemment un bloc rocheux avec son casque, ce qui aura de lourdes conséquences les jours suivants. Une équipe (Lieven, Stéphane, Luc) explorera Tintin (300 mètres de topo, arrêt sur puits remontant de 5 mètres et cascade). L’autre équipe (Annette, Bart, Rudi) s’occupera de Quick & Flupke (Arrêt de la topo sur défaillance du DistoX). Le bivouac du puits Milou est vraiment très spartiate, et c’est une nuit glaciale et entrecoupée que nous subirons pour la plupart.
Jeudi, l’équipe en panne de la veille embarque le DistoX fonctionnel et part continuer les explorations de la rivière Quick & Flupke. Ils découvriront quelques centaines de mètres de plus, dont une galerie qui semble passer au dessus d’un tronçon de la rivière Tintin explorée la veille. L’encodage des données sur PC quelques jours plus tard confirmera cela. Arrêt sur escalade infranchissable, à 92 mètres à vol d’oiseau du Gouffre des Partages. L’autre équipe rejoint le siphon amont de la rivière Haddock afin d’y baisser si possible le niveau de l’eau et d’explorer une petite galerie située à gauche du siphon. Au bout de plusieurs heures de travaux de génie civil, le niveau de la vasque du siphon a baissé de 35 centimètres et, si l’on en croit le gros courant d’air apparu subitement, le siphon est maintenant désamorcé. Personne n’est très enthousiaste d’enfiler sa ponto, et je m’y colle. En avançant dans la rivière sur quelques mètres, le siphon se présente maintenant comme une vasque de 6 mètres de large, et longue d’au moins 30 mètres. Le plafond est relativement horizontal, et un espace de 20 à 30 centimètres entre l’eau et le plafond permettra le passage d’un explorateur mieux équipé que moi. Pas follement enthousiaste à l’idée d’embarquer de l’eau dans la ponto, je rebrousse chemin. Ensuite j’irai assister Lieven dans la galerie annexe, mais rien ne passe vraiment… Sans attendre l’équipe topo, nous entamons le retour au bivouac de la salle Marsupilami. Ces deux jours passés dans le froid, l’humidité et un courant d’air permanent ont aggravé les contractures musculaires de la nuque de Stéphane, qui aura dès lors largement l’occasion de savourer les 3 heures de progression nécessaire. Nous irons nous coucher vers 22:00, alors que l’autre équipe rentrera vers 02:00.
Vendredi : C’est le grand jour du retour. La nuque de Stéphane ne va pas beaucoup mieux, et c’est à pas comptés que nous effectuerons le trajet jusqu’aux puits. Heureusement pour lui, quand il est pendu sur corde la douleur est beaucoup plus faible, et 2 heures 40 lui suffiront pour atteindre la sortie. Et toujours près de 3 heures 10 pour moi… Pour la première fois depuis deux semaines, la vallée est hors de nuages, et en retournant aux voitures parquées non loin des pistes de ski, nous avons tout loisir d’admirer les Pyrénées sur des centaines de kilomètres carrés, baignées dans un crépuscule bleuté. Cette fois, un poulet au riz et poivrons nous attend au camp de la vallée. Fatigués, douchés et repus nous passons notre dernière nuit sur place.
Samedi, Paul analyse les fluocapteurs que nous avons récupérés dans toute la grotte. Bingo : ceux placés dans l’aval de Tintin et dans la branche Quick & Flupke sont positifs ! Un mystère datant de 1994 est enfin éclairci (à défaut d’être totalement résolu puisqu’aucun fluocapteur n’avait été placé dans la branche amont de Tintin, qui n’avait pas encore été découverte au moment du placement de ces capteurs). Après empaquetage du matériel Stéphane et moi prenons la route vers le chalet de l’ARSIP afin d’assister au fameux rassemblement, au cours duquel toutes les équipes spéléos présentes sur la PSM exposeront l’avancée de leurs explorations.  Retour à l’aise et arrivée en Belgique dimanche.
NB : Tous les détails des autres explorations effectuées sur Anialarra durant ces trois semaines mais auxquelles Stéphane, Jack ou moi n’ont pas participé sont ou seront disponibles sur le blog d’Avalon et sur leur site. Au moment d’écrire ces lignes, le réseau passe de 24 à 25,5 km de développement, et il reste encore une semaine de camp…
Participants : Luc, Stéphane, Jack (C7),Annette, Mark, Rudi & Bart (Avalon) et enfin Lieven (Styx).
2009-09-08
Expédition Avalon à Aniallara. (01/08 au 16/08/2009; 1ere Semaine). Compte-rendu par Luc
Lorsque Jack (C7) et moi quittons les autres aux Eaux-Bonnes, nous prenons la route de St Engrâce en vue de rejoindre Avalon sur leur expédition d’été sur le système d’Anialarra. La route est jonchée de feuilles et de branches, stigmates de violents orages une heure avant. Il fait encore clair quand nous arrivons au camping Ibarra et que nous plantons nos tentes.  Dans leur organisation bien huilée, le planning est déjà établi : Jack et moi feront partie de la première « équipe fond » dès mardi prochain.
Dimanche, nous allons en compagnie d’Avalon effectuer un premier portage de matériel personnel jusqu’au camp d’altitude. Jack est déjà excité de revoir ce lapiaz où il a effectué tant de recherches il y a de nombreuses années.
Lundi est passé principalement à empaqueter le matériel nécessaire, faire quelques dernières courses. Ce soir nous monterons au camp d’altitude en compagnie d’Annette (Avalon) pour y passer une dernière nuit sous les étoiles. Nous profitons des lumières du soir pour visiter le lapiaz, et prendre quelques photos.
Mardi, Mark (Avalon) et Lieven (Styx) arrivent au camp d’altitude au moment où nous commençons la descente des puits de AN51, actuelle entrée du « Système ». Au cours de la progression, Jack revoit avec émotion ces galeries qu’il a quitté il y a si longtemps. Un traçage à la fluorescéine est prévu avec l’équipe du Gouffre des Partages, et Annette place des capteurs en charbon actif à différents endroits stratégiques de la rivière. La progression est assez ardue pour moi –une des ces journées sans énergie… Première nuit sans histoires au bivouac de la salle Marsupilami.
Mercredi, Annette, Jack et moi partons explorer et topographier l’amont de la rivière Tintin. Le début du territoire inconnu est maintenant vraiment loin du bivouac, et nécessite toujours de passer les puits des Daltons et la dangereuse galerie Rantanplan. Réaliser le shunt de l’aspirateur devient une nécessité, et ce sera la mission de Mark et Lieven, avec des résultats assez prometteurs (30 mètres de nouveaux boyaux en venant de la rivière Tintin, et arrivée sur « quelque chose qui ressemble à la galerie de l’aspirateur vue depuis la rivière principale »).  Après la topographie d’un niveau fossile passé en septembre 2008, nous buttons sur la trémie amont de Tintin.  Après quelques recherches entre les blocs, Jack découvre la suite et nous partons explorer et topographier la suite (rivière Quick & Flupke – 200 mètres de topo – rencontre de 2 Aphaenops sp.). Pendant ce temps, je découvre sur 40 mètres ce qui sera considéré comme la vraie suite de la rivière Tintin. Pas le temps cette fois d’y continuer l’explo, la journée est déjà longue il reste 6 heures de progression pour rentrer au bivouac Marsupilami. Il 4 heures du matin quand nous nous couchons…
Jeudi, nous partons à 5 à la trémie Crimson, actuel terminus aval du système (-739m). Annette et moi ferons de la topo pendant que Jack se faufile entre les blocs à la poursuite des courants d’air. Mark et Lieven entament de la désobstruction lourde plus haut dans les cailloux. Hélas tout indique que le terminus actuel ne sera pas dépassé aujourd’hui. Retour au bivouac Marsupilami très tard dans la soirée, et reptation dans les sacs de couchage bien au-delà de minuit.
Vendredi, Annette n’entend pas son réveil, ce qui permet à tout le monde de profiter d’une heure de sommeil en plus. On remballe tout, et on entame le chemin du retour, tous au pas de course derrière une Annette en forme olympique. La remontée des 400 mètres de puits me prend près de 3 heures et demie… contre à peine 1 heure 50 pour Avalon. Sur le chemin du retour, nous apprenons que l’équipe du Gouffre des Partages a bien effectué le déversement de colorant, mais aussi qu’ils ont découvert une galerie qui pourrait bien aller en direction d’Anialarra, non loin de l’Affluent des Bras Cassés. Au Camping, un lapin à la bière (à la Plein Pot, pour être précis) attend les valeureux explorateurs.
Samedi, Jack rentre à reculons en Belgique. Sa déception de devoir quitter l’expédition est palpable.
Dimanche, Stéphane arrive avec d’autres membres d’Avalon. Au cours de la journée, Annette me demande si je serais d’accord de remplacer Mark lors de la prochaine descente mardi prochain. Je m’étais fait à l’idée de passer les jours suivants à la surface, profitant du soleil, de mon VTT, et à me reposer de ces deux semaines déjà copieuses… Mon corps me dit de refuser, mais ma curiosité de voir la suite de la rivière Tintin est la plus forte.
2009-09-07
Expédition avec C7 au Capéran (24/07 au 01/08/2009). Compte-rendu par Luc.
Après 1250km sans histoires et un bivouac à la belle étoile au col de l’Aubisque, j’arrive à Gourette samedi matin, quelques heures avant Christophe. Grâce à Jack, nous sommes au courant depuis quelques jours déjà que la piste est abîmée des suites des orages de printemps, et que nous ne serons déposés par Serge et son 4X4 qu’à la « station intermédiaire », à 400 mètres d’altitude sous le Plaa Segouné. Bien qu’une partie du matériel commun ait pu être déposée un peu plus haut il y a quelques jours, les séances de portage s’annoncent nombreuses et difficiles… Jack et Arnaud sont venus à notre rencontre, et c’est à six que nous rejoignons l’abri de C7 quelques heures plus tard, et quelques cols plus loin. Dans le lointain, le pic d’Anie nous rappelle Jack et moi ce qu’il y a au menu dans une dizaine de jours.
De manière très inhabituelle, j’ai une cloche à chaque talon. Quelques couches de tape pour protéger tout ça, et les 3 seuls spéléos de l’équipée discutent des objectifs, et des contraintes nouvelles apportées par le problème de la piste impraticable.
Hélas, dimanche matin, je m’arrache une des cloches en ripant sur un rocher. Argh. Le derme est à vif sur 3 cm de diamètre. Les conclusions sont vite faites : je dois avoir des talons fonctionnels pour la semaine prochaine, et je ne peux pas prendre le risque d’aggraver les choses d’ici là. Pas de spéléo souterraine pour moi durant les prochains jours.
Lundi, le brouillard est sur la zone. Jack m’a renseigné une désob proche de l’entrée dans un trou entamé par Robs il y a quelques années. Arnaud, Marc et moi (en sandales) partons à sa recherche. Nous trouverons quantité de trous de tailles diverses, mais jamais le bon. Paumés dans le brouillard, nous devrons notre salut à notre patience et 30 secondes d’éclaircie sur le pic du Capéran, nous permettant de voir que nous étions à peine à 80 mètres des tentes. Dans l’après-midi, la même fine équipe part prospecter vers le col de Ger et enlever les premiers blocs dans un petit puits –ma fois assez intéressant- repéré par Jack la veille.
Mardi : le soleil est de retour à notre altitude (la vallée restera quant à elle bouchée durant toute la semaine). Promenade de prospection pour presque tout le monde. Nous redécouvrons plusieurs entrées et les situons au GPS.
Mercredi : toujours en sandales et toujours à la recherche d’une activité un tant soit peu spéléo, je monte sur le lapiaz de Ger pour jeter un œil à Gargouff, et désober une entrée supérieur à LG10. La couche de neige dans Gargouff est 3 mètres plus …haute que la dernière fois ! J’ai même pu descendre sur le névé par une des entrées annexes. L’entrée supérieure de LG10 n’existe toujours pas même si j’ai atteint du vide.
Jeudi : il faut ramener le plus gros du matos spéléo sous le Plaa Segouné si on veut profiter d’un dernier mouvement de télésiège. Par prudence, je ne porte que jusqu’au col de l’Amoulat, et les autres font le reste. Surprise : un 4X4 se trouve tout en haut de la piste ce jour-là. Ils ont dégagé le passage à la main à coup de pelle et de pioche. Voilà qui change un peu le programme, et c’est Serge, appelé à la rescousse qui fera le transfert demain après-midi.
Vendredi : Arnaud, Marc, Luc (en sandales encore et toujours, et depuis plusieurs jours surnommé « le Pèlerin »), Catherine et Jack vont à la rencontre de Serge. Les trois premiers descendront jusque Gourette pour opérer le transfert du matériel. Père et fils resteront loger en bas, tandis que je remonte à pied jusqu’au Plaa Ségouné en poussant mon vélo pour un dernier bivouac en altitude. 3 heures d’efforts et 10 litres de sueur, pour être dépassé par le 4X4 de deux bergers à 500 mètres du but…
Samedi : 25 minutes de descente dans la caillasse sur mon destrier de métal, un grand sourire sous mon casque. 2 heures pour Catherine. Les autres, venant du camp d’altitude, prendront le sentier bas pour un peu varier les plaisirs. Dans l’après-midi, après une douche chez les pompiers de Gourette, et une garbure chez la petite dame des Eaux-Bonnes, nous prenons congé les uns des autres. Le programme spéléo de Jack et moi est encore chargé…
En ce qui concerne la vraie spéléo : durant 3 jours (dimanche, mardi et mercredi), Jack et Bando ont équipé le gouffre de l’Aurébède jusqu’au plus profond possible (plus de détails et des photos bientôt sur le blog de C7
Participants : Luc (Agro’t), Jack et Christophe (C7), sans oublier Catherine, Françoise, Anne-Sophie, Marc et Arnaud.
2009-09-06
Travaux de cimentage dans le ressaut d’entrée du Chantoir de Rostène, en continuation du travail de la semaine précédente, pour Benoît.
2009-08-30
La doline du Chantoir de Rostène n’est pas un exemple de stabilité. La journée est consacrée à sa stabilisation. Nous commençons par dégager une série de terres tombée cet hiver puis deux tours de la maçonnerie qui ne tient plus, autour du ressaut d’entrée. L’aspect esthétique n’est que meilleur. Ensuite, nous posons un géotextile et commençons une série de plantation, à continuer plus tard dans la saison. Maçonnerie sous un gros bloc du ressaut d’entrée, qui tient un peu par habitude. Aménagement de la perte, avec là aussi, un peu de maçonnerie pour éviter que des terres de soient emportées.
L’après-midi, Nicolas et Laurence irons montrer la grotte à Marc et Cédric.
Le soir, grand bbq, dont le GRPS a le secret !
Participants : Bibiche, Cédric, Gaëtan, Ingrid, Isabelle, Laurence, Luc, Marc S, Nicolas, Stéphane, Sophie, Vincent et Benoît
2009-08-27
Soirée topo n° 3 dans une cavité namuroise pour Nicolas & Gaëtan. Nous en sommes pour l’instant à 250 mètres topographiés. Affaire а suivre.
2009-08-24
Fin des travaux à la porte du Chantoir de Rostène pour Benoît.
2009-08-24
Visite (la mémoire se perd!) d’une cavité du Namurois, jadis très parcourue, pour Benoît.
2009-08-22
Le Wéron nous attendait de pied ferme en ce samedi ensoleillé. Il faut dire que l'activité avait été reportée à maintes reprises. C'est donc six gaillards (Marc S., Cédric, Marc B., Benoît, Gaëtan et Nicolas) bien motivés qui se lancent dans les célèbres étroitures du Wéron. C'est Nicolas qui équipera aujourd'hui en préparation au BEq. Nous descendrons jusqu'à la Salle du Piano. Marc B. s'initie au déséquipement. Au final,les étroitures du Wéron classique sont toutes relatives... A quand la traversée Wéron-Delieux... ?"
2009-08-20
Travaux de maintenance à la porte du Chantoir de Rostène pour Benoît.
2009-08-15
Travaux de désob dans une petite cavité du Namurois pour Benoît. Arrêt trop tôt sur fin d'accu.
2009-08-14
Désob au même endroit pour Benoît.
2009-08-12
Désobstruction au passage inspirant vu la semaine passée… sauf qu’il est soufflant. Pause forcée, vu les cohortes de touristes qui passaient à grand bruit et à deux pas de là.
2009-08-08
Ce samedi, la Grotte de la Loutre (Furfooz) nous attendait : Benoît, Marc B, Marc S, Cédric et Rudy Mathurin. Après la séance d'habillage au pont près de la galerie des Sources, nous prenons le plus cours chemin vers la rivière (mais pas vers la grotte). Petite course avec les kayaks. Enfin, le deuxième pont arrive ! Après 150m, on grimpe sur le talus et une petite entrée s'ouvre. Visite de la grotte : petite mais amusante, avec de la boue, de l'eau et une bonne ambiance. Nous ressortons via la rivière, par la route.
2009-08-07
Prospection en région namuroise pour Benoît. Un beau passage inspirant et aspirant.
2009-08-01
Demi-ballade au Puits aux Lampes et au Pré aux Tonneaux pour Marc, Cédric, Benoît, Johan, Nicolas, Stéphane et Gaëtan
2009-07-30
Prospection en région Namuroise pour Benoît.
2009-07-25
Prospection dans la vallée de Soiron pour Benoît, rendue difficile par l’exubérance de la végétation. Plusieurs lieux а revoir… en hivers.
2009-07-21
A Jean-Paul Courmont et Philippe Lacroix, Benoît donne un coup de main pour l’aménagement de l’entrée du Trou Dury , à Mont-Sur-Meuse.
2009-07-18
Encore une activité qui a rencontré un grand succès. Entrainement aux techniques de corde à Villers le Gambon. Objectifs : camp d’été et brevet équipier. Deux journées de fractio de main courante, … sans oublier la très belle via ferrata. Cordistes du week-end : Luc, Benoît, Stéphane, Olivier, Marc B, Marc S, Cédric, Olivier, Laurent, Gaëtan accompagnés pour le Bq et le bivouac du soir de Catherine, Jean, Isabelle, Virginie, Eliot, Ingrid. .

2009-07-11
Visite géologique, historique,…des carrières souterraines de la Malogne à Cuesmes (Mons). Guidé de main de maоtre par Thierry Mortier nous parcourons pendant plus de 2h00 le labyrinthe de la Malogne creusée dans la craie phosphatée. Au menu : Bélemnites, failles, Coccolithophoridés, Hainosaure (dinosaure aquatique pouvant atteindre la taille de 20 mètres de long). Nous pouvons également observée la fameuse limite K-T. Passage au lac qui donne un regard sur la nappe phréatique des craies du Bassin de Mons, soit près de 10% des réserves belges en eau. Grand succès de participation puisque nous sommes 16 : Maurice A, Alexise A, Marc B, Sabine B, Isabelle B, Ingrid B, Nicolas D, Emilia, Laurent E, Virginie G, Benoît L, Olivier, Stéphane P, Marc S Cédric S et Gaëtan.

2009-07-04
Sortie Karstologique au Chantoire de Rostène. L’équipe scientifique était composée d’Yves Quinif, Sophie Verheyden, Cécile Havron et Sabine Blockmans et accompagnées par Benoît, Stéphane, Bibiche et de Gaëtan. Cette activité a permis notamment de mettre en évidence la richesse et les particularités géologiques du Chantoire de Rostène. La Grand Brèche fut au centre de tous les débats. Un superbe miroir de faille, de très anciens spéléothèmes, des remplissages,… furent le menu de cette très intéressante activité. En conclusion nous pouvons dire qu’une future collaboration entre Yves Quinif et le Grps а pris naissance pour réaliser quelques études dans le Chantoire de Rostène.

2009-06-27
Visite du Réseau de Fresnes pour Benoît, Marc et Nicolas. La progression dans une grande variété de paysages souterrains bien concrétionnés (salle de la Cigogne, salle des Français) est agrémentée de commentaires géologiques de la part de Marc. Après un rappel de quelques éléments de géomorphologie, l'examen des parois nous permet de comprendre les paléo-environnements.
2009-06-20
Petits travaux au Chantoir de Rostène pour réduire le risque de bouchage par une crue pour Benoît.
2009-06-20
Visite du Chantoir de Rostène pour Pol, Patrice François(GRSC) et Jack (C7), avec Gaëtan et Luc dans le rôle des guides. Pol a scruté la grotte avec des yeux de géologue, Patrice avec ceux d'un désobeur-grimpeur.Leur conclusion : il y a encore des choses а faire dans ce trou! Tant qu'on y était, un peu d'équipement de nettoyage a été déposé а quelques endroits stratégiques.

2009-06-17
Prospection en région namuroise pour Benoît.
2009-06-17
Soirée topo n°2 dans une cavité namuroise pour Nicolas & Gaëtan. Plus de 3 heures de topo et il reste encore beaucoup de travail. Affaire а suivre
2009-06-13
Participation de Marc et Benoît au tournage « Spélé-Handi » pour l’opération Cap48, à la Grotte Sainte Anne.
2009-06-06
Travail technique dans les Trompettes du Trou d’Haquin. Pendant que Marc s’entraоne а l’équipement pour son brevet équipier, Benoît aide Olivier а régler son tout nouveau matos ! Descente des trompettes ensuite puis petite ballade en bas avant de remonter. Bon travail technique de Marc et Olivier, chacun à sa mesure.
2009-06-01
Petits travaux au Chantoir de Rostène pour réduire le risque de bouchage par une crue pour Benoît.
2009-05-30
Gros week-end entraоnement technique de corde pour : Marc S, Cédric, Luc, Laurence, Nicolas et Gaëtan. Le parcours de la carrière de Villers-le-Gambon équipé entièrement par le SCAP fut un régal. Une grande Nouveauté cette année : une très belle Via Ferrata faisant dorénavant le tour complet de la carrière. Une grande réussite de l'avis de tous.
Site VLG
2009-05-30
Marc S. est à la carrière de Villers le Gambon pour un entraînement sur cordes, participer à un programme pour des handicapés physiques dans le cadre de CAP48 et acheter du matériel.
Après l’inscription, les pompiers sont arrivés pour finir de pomper toute l’eau de la cuvette (+- 1m a vide). Réglages et échauffements avant de commencer le parcours.
Arrivée des 4 personnes handicapées et maniement de la chaise spéciale : sorte de chaise roulante de trekking. Nous montons par le chemin de chèvre а 35°. Nous descendons sur un rappel guidé de 65m et un dénivelé de 40m. Ils ont tous adoré et veulent recommencer (St Anne 13 juin).
En résumé, la journée a été très riche en apprentissages et en émotion.
2009-05-22
Visite de Pestera Dambovicioara (Piatra Craiului, Roumanie)). Electricité clignotante, plancher métallique, guide de 8 ans (а vue de nez) qui arrivent tout de même а nous montrer un éléphant dans une concrétion bouffée d’algues et mousse… bref, cela vaut l’entrée а 1,25 eur mais pas plus ! (Benoît)
2009-05-16
Guidage à la grotte Sainte-Anne pour des amis de Johan. Boоte aux lettres assez humide. Descente au pas de la mort. Malheureusement plusieurs autres visiteurs bruyants, fumeurs et mal équipés! Participants : Johan, Olivier, Mathieu et Benoît
2009-05-13
Prospection en région namuroise pour Benoît.
2009-05-10
Visite de Vilaine Source pour Benoît, Cédric, Laurence, Marc B, Marc S, Nicolas, Olivier et Stéphane. Nous sommes guidés par Thierry, qui est géologue, et c’est avec un grand plaisir que plusieurs d’entre nous discutent de géologie. La beauté et la massivité des concrétions et creusements nous laissent tous pantois !!!
2009-05-09
Formation Spéléo-Secours dans le trou de l’Eglise pour, entre autre, Luc, Benoît et Maurice. Formation de très bonne qualité, tant par le niveau de la majorité des équipiers présents que par le niveau et l’implication des cadres.
2009-05-08
Mise en place de l’entraоnement Spéléo-Secours dans le trou de l’Eglise pour Rudy Mathurin, Jean-Paul Courmont, Luc, Benoît.
2009-05-01
Vendredi 01 au dimanche 03 mai 2009 : Superbe week-end de trois jours dans le Doubs (France) pour 11 membres du GRPS. Week-end sous tentes... et sous terre.
Vendredi, nous découvrons la grotte des Cavottes (Montrond-le-Château). Passés la trémie d'entrée, nous arrivons а la Salle du Chaos et pénétrons la diaclase Duret Après que Nicolas ait équipé en main courante le Faux-Pas, Marc équipe le ressaut suivant qui nous permet d’emprunter la vaste galerie Sud. En bas du P20, nous décidons finalement de remonter. Pendant que Benoît et Luc font un tour dans le réseau Nord puis déséquipent, Sabine, Gaëtan et Nicolas font quelques photos.
Samedi, conseillés par nos voisins de camps, nous optons pour la grotte du Moulin des Isles (Cademène). Seuls indices : c'est aquatique et c'est tout droit. Après une longue marche d'approche sous un soleil bien sympathique, nous découvrons une majestueuse entrée. Equipés de néos, cette rivière souterraine est un véritable régal. Après quelques 120 gours et plusieurs petites voutes mouillantes, nous arrivons après 2,4 km au siphon terminal. Il ne reste plus qu'а rentrer. A noter que ce fut lа la première cavité non-belge pour "Pieds Mous" qui semble-t-il apprécia beaucoup.
Participants : Benoît, Cédric, Gaëtan, Ingrid, Isabelle, Luc, Marc B., Marc S., Nicolas, Laurent et Sabine
Galerie photo

2009-04-25
Entrainement aux techniques d’équipement pour Nicolas à Floreffe sous l'œil vigilant de Benoît.
2009-04-23
Descente au trou de l’Eglise de Benoît et Jean-Paul Courmont, pour un repérage Spéléo-Secours. Assez étonnamment, la cavité est en crue. Beaucoup de sédiments en place ont été affouillés. Nous passerons beaucoup de temps а sécuriser le Pas de la Mort et le dessus des cascades ou des gros blocs sont devenus instables.
2009-04-14
Soirée topo n°1 dans une cavité namuroise pour Gaëtan et Nicolas. Petite pointe vers un prometteur courant d'air. A suivre.
2009-04-13
Descente à la Grotte Sainte Anne pour Maurice, Laurence (et Vincent) et Benoît. Ainsi que plusieurs spéléos, ils accompagnent Thierry Lecoq qui monte un projet pour pouvoir accompagner des handicapés moteurs sous terre. La journée doit permettre de dégager la faisabilité, cela avec l’aide d’une « actrice » bien patiente et surtout… légère. Selon la situation, nous la conduisons jusqu’а la montée vers la boоte aux lettres en Joëllette, en Hippocampe ou en civière.
2009-04-03
Nous avons décidé un WE de travaux au Chantoir de Rostène.
Le samedi, vers 9h, Luc et Benoît dégagent le haut du puits d’entrée des terres tombées cet hiver. Ils sont rejoints par Laurence, Vincent et Nicolas H. Ensemble, ils vont travailler dans la galerie du pus et au siphon. Peu d’avancée enregistrée. Au retour, ils évacuent dans un endroit discret les vestiges d’une ancienne désob, ce qui permet de rendre son cachet а un petit méandre.
Ils croisent Stéphane, Marc B et Gaëtan partis topographier « le passage historique » et la zone sous les marches. 41m de topo.
La soirée se déroule sur place, par un grand barbecue.
Dimanche, Laurence, Vincent et Nicolas dégagent des déblais de désob et les terres et blocs tombés durant l’hiver en bas du puits d’entrée. Petite bagarre entre Vincent et un caillou bondissant. 1 point pour le caillou.
Pendant ce temps, Luc, Benoît et Michel accompagnent Yves, Damien et ???. Ce sont trois membres de la famille du propriétaire qui souhaitent voir cette grotte. Ils en sortent enchantés et nous partageons l’apéritif а la sortie, sous un beau soleil de printemps.
Participants : Benoît, Bibiche, Cédric, Gaëtan, Ingrid, Laurence, Luc, Marc B, Marc S., Michel, Nicolas H, Sabine, Sophie, Stéphane et Vincent.
2009-04-01
Travaux pour élargir un passage au niveau du « futur ex-» shunt du Chantoir de Rostène, en prévision de la topo, pour Benoît, avec Luc en belle-mère !
2009-03-29
Formation médicale Spéléo-Secours par Maurice et Alexise pour Benoît et Luc (et une douzaine d'autres participants).
2009-03-28
Descente au Trou du Chien (Anseremme) pour Sabine, Marc B, Olivier, Nicolas et Benoît. Nicolas s’est entraîné а l’équipement tandis que Marc et Olivier remontaient leur plus grand puits (jusqu’а présent !). Quant а Sabine, le prince charmant n’attendait plus au bas du grand puits !
2009-03-28
Conférence de Paul De Bie (Avalon) pour les villageois d’Awagne (au même lieu) sur la grotte de Fagnoule. Beaucoup de villageois présents, quelques spéléos, quelques plongeurs et Benoît.
2009-03-28
Cédric et Marc S ont fait les circuits A, B, C, D et F au parcours spéléo du fort de Barchon. Très bonne journée et organisation, sauf les tentes (un peu froid). Entrainement au dégagement sur corde (mais il faut encore des exercices pour le réaliser en 8min).
2009-03-27
Stéphane et Luc en visite chez Avalon pour assister а la réunion préparatoire de l'expédition Anialarra interclub 2009.
2009-03-22
Premier guidage dans la grotte de Rostène pour Vincent et Sauvane (GSESM) guidés par Luc. Pendant ce temps Gaëtan et Stéphane travaillent au siphon. Peu après la sortie, nous croisons Michel D, le maître des lieux, venu couper du bois.
2009-03-15
Matinée "maçonnerie expérimentale" dans l'entrée du Chantoir de Rostène pour Luc.
2009-03-08
Participation du Grps aux Journées Wallonnes de l'Eau. Au programme balade au Trou de l’Eglise avec huit personnes en découverte de la spéléo. Cфté eau nous seront comblés. Encadrement : Benoît, Marc B, Marc S, Olivier et Gaëtan

2009-02-28
Petite ballade dans Véronika pour Nicolas, Marc, Marc, Cédric, Olivier et Benoît. Visite de jolies zones. L’équipe se met soudain а être très lente… c’est qu’il ne faut pas sortir avant 14h30’, heure où des copains de Nicolas l’attende de pied ferme а la sortie !
2009-02-22
Entrainement Spéléo-Secours b Koekelberg pour Maurice, Luc et Benoît.
2009-02-19
Le valeureux et solitaire Mr. Poclain continue l'entretien post-hivernal au Chantoir de Rostène.
2009-02-14
Samedi et dimanche, participation de Nicolas, Marc S et Benoît au premier WE du brevet équipiers au château de Floreffe. Les différents cours et ateliers permettent а Nicolas et а Marc de réviser et d’améliorer leurs techniques.
2009-02-07
La descente commence par une visite du grenier du Trou Bernard. Ensuite, nous continuons par un entraоnement technique dans les premiers puits : base de l’équipement, technique d’échelle, passage de nњud, inversion, … Grande agilité technique de tous, sans aucun doute boosté par les bottes de majorettes de Marc. Présents : Laurence, Frantz, Yves, Claire… euh non : Sabine, Nicolas, Marc et Benoît.
2009-02-05
Fin du déménagement du local pour Benoît et remise des clés.
2009-01-31
Après la grotte d’Eprave, déménagement du local pour Marc, Cédric, Johan, Sabine, Marc et Benoît.
2009-01-31
Escapade dans la grotte d’Eprave. Au menu, techniques de corde dans le réseau Hadès , via notamment le parcours main courant le long des rues d’eau. Participants : Marc S, Cédric S, Maurice A, Isabelle A, Olivier H, Marc B, Sabine, Gaëtan.

2009-01-30
Mr. Poclain continue l'entretien post-hivernal Chantoir de Rostène.
2009-01-25
Deuxième journée du Brevet Fédéral de Premiers Soins en Spéléo à la maison de la spéléo. Après une matinée consacrée а la réa, aux brыlures et aux traumatismes crвniens, l'après-midi est consacrée а des mises en situation plus vraies que nature. Merci а Robert, le formateur, pour ces deux jours de formation. Participants GRPS : Cédric, Marc, Maurice et Johan.
2009-01-24
En fin de journéen Assemblée Générale du GRPS pour Benoît, Gaëtan, Johan, Luc, Marc B., Marc S, Michel, Nicolas et Olivier.
2009-01-24
Quelques travaux d'entretien post-hivernal au Chantoir de Rostène pour Mr.Poclain (Luc)
2009-01-24
Descente а l’Abîme de Lesve pour Marc B et Olivier (en initiation progression sur corde), Marc S et Nicolas (en initiation équipement), Cédric et Benoît. Les pluies de la veille ont fait grossir le ruisseau d’entrée… et nous trouverons le grands puits rempli d’eau jusque 4m sous la margelle. Malgré& ces conditions légèrement engagée, tout le monde a bien travaillé.
2009-01-21
Descente de Luc et Benoît à Rostène. Remplacement des mousquetons au niveau de l’angle droit par des maillons rapides Inox, quelques nettoyages et amélioration du balisage (pose de sandows pour garder le fil tendu).
2009-01-21
Petite virée nocturne à la Grotte del Mouton (région namuroise) pour Gaëtan et Nicolas. La cavité horizontale d'une centaine de mètres, offrant quelques belles étroitures, se termine par une cheminée et un puits peut-être prometteurs. A suivre.

2009-01-18
Cédric, Marc et Johan participent à la première journée du Brevet Fédéral de Premiers Soins en Spéléo organisé par Maurice à la maison de la spéléo. Benoit leur rend visite dans l'après-midi.
Programme de la journée : cours d'anatomie, apprentissage de quelques techniques, mise en situation et leçon de maquillage pour film gore !
2009-01-17
Nicolas et Benoît rouvrent le Chantoir de Rostène. Le sommet d’une des dalles qui surplombent l’entrée s’était détaché et obstruait l’entrée.
2009-01-11
Benoît accompagne le RCAE (Alex, Damien, Cécile, Vincent et Laurence), guidé par Arnaud (CRSL) au trou des Manants (Tilf). Après la partie dans les éboulis, nous débouchons sur des zones plus spacieuses et concrétionnées. Puis vient la rivière : pieds rapidement mouillés (fichus trous dans les bottes). Promis, on ne traine pas pour se rhabiller, sous les yeux des promeneurs qui doivent se poser une série de questions sur notre équilibre mental !
2009-01-10
Visite du Nou-Maulin à Rochefort pour Cédric, Marc et Benoît. La l’Homme est en partie gelée. Dès l’entrée, un gros courant d’air aspirant nous glace. Il nous accompagne jusqu’au dessus du roulement а bille pour filer vers l’entrée intermédiaire. Beaucoup de concrétion de glace : la dernière est avant le roulement а bile ! Une chauve-souris est lа-dedans, en zone inondable qui plus est. Montée vers la salle supérieure puis redescente via le Gruyère I. Comme le Bénitier est а Sec, nous allons jusqu’au bas du Grands Puits par ce chemin
2009-01-04
Prospection dans le vallon de Rostène pour Luc et Benoît. Quelques « portes » fermés, rien de plus.
2009-01-01
Profitant du temps sec et froid, petite prospection dans la vallée de Soiron pour Benoît. RAS.


Comments